Cool Cats : les NFT les plus cools de la blockchain

Cool Cats : les NFT les plus cools de la blockchain

Août 19, 2021

La naissance des Cool Cats

Depuis le début 2021, les NFT ont connu une ascension extraordinaire, en passant de technologie connue uniquement par les plus passionnés de crypto-monnaies, à un terme connu par presque la totalité du grand public, qu’il ait 10, 20, 40 ou même 60 ans.

En effet, le terme est devenu mainstream principalement avec l’œuvre de Beeple « Everydays: The First 5000 Days », regroupant ses travaux des 13 dernières années, ayant été vendu par la société de vente aux enchères Christie’s, pour pas moins de $69M.

everydays-beeple-nft-cryptagency
« Everydays : The First 5000 Days », par Beeple Crap.

Les CryptoPunks ont sans doute contribué à ce succès également. Crée par la société Larva Labs en 2017, il s’agit d’un des premiers projets de token non fongibles. C’est depuis le leader du marché, avec des ventes record de $7M pour un seul Punk. Ils ont été plébiscités récemment par des artistes mondialement connus comme le rappeur Jay-Z, l’utilisant en photo de profil Twitter.

jayz-cryptopunks-nft-cryptagency
Photo de profil de Jay-Z, sur Twitter.

Pourtant, il s’agit d’un projet bien plus jeune qui s’est récemment fait remarquer dans le domaine : les Cool Cats. Il s’agit de NFT générés sur la blockchain Ethereum.

10 000 éditions uniques sont achetables, générées à partir de plus de 300 000 options possibles !

Par exemple, un Cool Cat possède différents attributs – visibles sur OpenSea ou d’autres plateformes comme Rarible :

  • Une expression du visage
  • Un chapeau
  • Un t-shirt
  • Un arrière-plan

Ce dernier symbolisant son niveau de rareté, avec la couleur « taupe » étant la moins rare et la couleur jaune étant la plus convoitée.

rarete-cool-cats-nft-cryptagency
Ordre de rareté des Cool Cats

Ces chats ont rapidement fait l’unanimité dans la communauté NFT, en étant très esthétiques, différents de la masse des autres projets NFT et possédant un design abordable et surtout mignon, permettant de toucher le grand public.

La communauté Cool Cats

Ce cocktail a fait qu’en moins de quelques mois, la communauté des chats cools a atteint 9000 membres sur leur Discord et + de 19 000 abonnés sur Twitter, avec leur phrase de ralliement culte : « We like the cats ».

Cette formule a été tellement efficace, que l’un des plus grands boxeurs de l’histoire – Mike Tyson – a soutenu les Cool Cats en achetant lui-même sur OpenSea l’un des NFT, précisément le 9 juillet, pour $3000.

mike-tyson-coolcats-nft-cryptagency
Avatar Twitter de Mike Tyson

Le partenariat entre TIME et les Cool Cats

Après avoir annoncé qu’ils allaient accepter les paiements en crypto-monnaies, le prestigieux magazine TIME a annoncé un partenariat avec le projet NFT. Le choix a été porté sur ce projet, car selon le président de TIME, les Cool Cats respirent le positif et l’optimisme, dans une époque remplie de négativisme et pouvant parfois faire peur.

time-cool-cats-nft-cryptagency
Collaboration entre TIME et les Cool Cats

Effectivement, ce projet dénote des projets de NFT « traditionnels » avec une patte graphique accessible, familiale et mignonne. Là où des projets comme CryptoPunks de Larva Labs montrent des Punks, des Punks zombies ou des Punks aliens, là où Bored Ape Yacht Club montrent des singes avec un design assez dérangeant, Cool Cats renoue avec la tradition des chats, dans la lignée de projets marquants comme CryptoKitties et MoonCats.

Le prix des NFT Cool Cats

Après le drop des 10 000 premiers Cool Cats, les créateurs ne se sont pas reposés, malgré un rendement pour les premiers investisseurs de plus de 75 fois le prix d’achat. En effet, le prix le plus bas – nommé Floor dans le domaine – est passé de 0.02 ETH ($44) à 1.5 ETH ($4500).

prix-cool-cats-nft-cryptagency
Prix du token COOL, symbolisant la valeur du floor des Cool Cats

Ils ont par exemple proposé des lives communautaires, des concours permettant de gagner des Ethereum, des NFT en édition limitée ou bien encore des vêtements spéciaux estampillés Cool Cats.

De plus, ils ont réalisé des énigmes pour tenir la communauté en haleine, ainsi que des drops spéciaux, en collaboration avec le projet de NFT GHXSTS. Le NFT phare de la collab s’étant vendu à plus de $150 000, avec des airdrops gratuits pour tous les possesseurs de Cool Cats, qui ont reçu un chat collector, valant plusieurs centaines de dollars.

ghxsts-coolcats-nft-cryptagency
Collaboration entre Cool Cats et le projet NFT GHXSTS

Tous ces éléments font qu’ils sont rapidement devenus des habitués du top NFT, fréquemment dans le top 10 en terme de volume sur le site OpenSea.

La polémique Cool Cats contre 24px

Malheureusement, ce succès a fait des envieux et a permis d’explorer les limites de la propriété intellectuelle derrière les NFT. Effectivement, lorsque qu’un utilisateur achète des NFT, il possède généralement l’œuvre et la licence commerciale sous-jacente.

Le projet 24px, sorti ce mois-ci sur OpenSea, a proposé à la communauté d’avoir accès à des Cool Cats pixelisés, comme dans un jeu vidéo rétro. Bien que les performances du projet aient été très bonnes, ayant parfois dépassé Cool Cats au niveau du volume d’achat, certains possesseurs de Cool Cats ont été gênés de savoir que d’autres possédaient leur Cool Cats en version pixelisée. S’est ensuivi un article à ce sujet de la part des créateurs de Cool Cats, proposant aux possesseurs de contacter OpenSea s’ils se sentaient lésés à ce sujet.

24px-opensea-nft-cryptagency
Les 24px sur OpenSea

Pourquoi acheter des Cool Cats ?

D’un point de vue extérieur, on pourrait facilement se demander ce qui pousse ces enthousiastes à acheter des images de chats pour plus de $5 000. La première réponse que je peux apporter, c’est qu’il s’agit d’un pari sur l’avenir.

Les metaverses NFT

La roadmap de Cool Cats est très prometteuse et long termiste, avec la possibilité d’accoupler ses chats pour en obtenir de nouveaux, des intégrations futures dans des jeux vidéo : les fameux « metaverses », en tendance depuis des semaines, l’une des obsessions de Mark Zuckerberg, et représentés dans le monde de la crypto par des projets comme Axie Infinity, Decentraland ou le récent Star Atlas.

axie-infinity-nft-cryptagency
Axie Infinity, un jeu crypto très populaire

L’idée est que ces chats serviraient d’identité en ligne. En effet, la majorité de ces fans utilisent leur chat en tant que photo de profil et défini alors leur image publique. Imaginez, dans un avenir proche, pouvoir utiliser votre NFT pour n’importe quel jeu. C’est la vision de la plupart des membres de la communauté. Cette communauté est d’ailleurs un point important pour le projet, qui profite d’un véritable effet de groupe.

Ayant été moi-même possesseur de l’un d’eux, j’ai rapidement gagné de nombreux abonnés. Leur point commun ? Ils ont tous des Cool Cats en photo de profil !

Ces fans sont également convaincus que les Cool Cats seront les nouveaux CryptoPunks : bien plus accessibles, visuellement plus agréables, il est probable pour eux qu’ils dépassent ces derniers, et s’échangent comme eux à plus de $500 000, ce qui en ferait un investissement très intéressant.

Enfin, la vague d’enthousiaste de NFT aide à pousser ce projet. Les acheteurs sont très optimistes depuis plusieurs semaines, achetant toutes les nouvelles collections, des plus beaux aux plus … originaux.

En espérant vous avoir donné envie de vous intéresser aux NFTs, et à Cool Cats en particulier !


Besoin de créer des NFT ? CryptAgency est votre partenaire création & stratégie NFT.

Suivez CryptAgency sur Twitter.

Suivez l’auteur de l’article, Leo Simon, sur Twitter